Vous êtes ici

Un mot de la Présidente

J’ai eu l’honneur de devenir présidente de l'académie des arts, des lettres et des sciences humaines à la fin de la COEE à Calgary, en novembre 2022. Le mois dernier a également été synonyme de changement supplémentaire pour moi, car je suis maintenant détachée de la York University pour occuper le poste de rectrice et vice-chancelière intérimaire de l'Université Laurentienne à Sudbury, en Ontario. Je vous écris donc maintenant depuis les terres traditionnelles des Atikameksheng Anishnawbek, et la ville du Grand Sudbury comprend les terres traditionnelles de la Première nation Wahnapitae.

J'aimerais remercier ma prédécesseure directe, Prof. Julia Wright, de la Dalhousie University, pour son travail incessant au cours des dernières années pour le compte de cette académie et, en fait, de toute la SRC. Elle a joué un rôle déterminant dans les récentes révisions majeures et modernisatrices des Statuts de la SRC, ainsi que dans le vaste engagement public de la SRC en ce qui concerne la COVID-19, en plus d'être une présidente exemplaire de cette académie. Je compte sur le fait qu'elle continuera, au-delà de la prochaine année au cours de laquelle elle servira en tant que présidente sortante, à être profondément impliquée dans cette académie, dans les activités de la SRC au sens large, ainsi qu'à défendre le rôle des sciences humaines et des arts non seulement dans nos institutions d'enseignement supérieur mais aussi dans la société contemporaine dans son ensemble.

La SRC dispose d'un excellent nouveau plan stratégique pour 2023-2025, intitulé « Nos prochaines étapes, ensemble », que je vous invite à lire. Il y a trois priorités pour nous guider : l'excellence inclusive, l'expertise indépendante et l'engagement international. Les initiatives à l'échelle de la SRC en matière d'excellence inclusive comprennent la mise en œuvre des recommandations émises par le récent comité des membres concernant la décolonisation, l'équité, la diversité et l'inclusion, en particulier celles qui ont trait aux systèmes de connaissances, ainsi que la poursuite du programme pour les chercheurs et artistes en danger et déplacés. Dans le cadre de l'excellence inclusive, j'ai également pour objectif spécifique de favoriser une plus grande participation des académiques francophones, des universités plus petites et plus régionales (domaine dans lequel j'ai maintenant de l’expérience), des nouvelles disciplines émergentes au sein des sciences humaines, de ceux qui sont principalement engagés dans la recherche communautaire et d'un spectre plus large et plus important de ceux qui sont impliqués dans les arts. À propos de ce dernier point, j'applaudis la SRC pour sa décision de se lancer dans un projet pilote de trois ans visant à soutenir financièrement les artistes non affiliés afin qu'ils puissent participer à leur cérémonie d'intronisation et à lever leur cotisation, dans l'espoir de susciter davantage de candidatures de la part de ce groupe sous-représenté au sein de la SRC. L'expertise indépendante s'appuie sur l'énorme succès du groupe de travail de la SRC sur la COVID-19 et sur ses partenariats avec le Globe and Mail, Canadian Science Publishing, Acfas et d'autres, pour se concentrer sur des thématiques urgentes, dont le nouveau groupe de travail de la SRC sur « Une seule santé ». Dans toutes ces initiatives véritablement interdisciplinaires, les sciences humaines et les arts sont très visibles, et doivent continuer de l'être, afin de démontrer concrètement à quel point les sciences humaines et les arts font partie intégrante de toutes les questions contemporaines. L'engagement international poursuit l'accent mis par la SRC sur la collaboration et le partage des connaissances avec nos homologues du monde entier, y compris les « jeunes » Académies, au-delà des disciplines, des générations et des frontières nationales. Les trois priorités du plan stratégique ont trait à de multiples façons de surmonter les obstacles, tous les types d’obstacles, où qu'ils se trouvent, qui empêchent la progression de la condition humaine à l'échelle mondiale.

En tant que présidente de l'académie, je siège au sein du conseil d'administration et du conseil de la SRC. Je préside également le comité de gouvernance et d'éthique et je suis la vice-présidente de la SRC. J'ai hâte de travailler avec tous les autres membres du conseil d'administration, du conseil, des comités et des groupes de travail, sous la direction de notre président, Alain-G Gagnon. Au sein de notre académie, je supervise le processus de sélection de la prochaine cohorte de nouveaux membres et des lauréats des médailles et distinctions de notre académie. Dans toutes ses actions, notre académie reçoit le soutien exceptionnel du personnel dévoué de la maison Walter à Ottawa.

Vos opinions et vos commentaires sont les bienvenus et je vous encourage à m'écrire à l'adresse embleton@yorku.ca. J'espère également rencontrer le plus grand nombre d'entre vous lors de la COEE de l'année prochaine, à Waterloo, en Ontario. La COEE est toujours une merveilleuse célébration et une occasion inégalée de rencontrer des collègues, anciens et nouveaux, de manière formelle et informelle, et de participer à des discussions interdisciplinaires portant sur les questions et les défis auxquels le monde est confronté.

Bien cordialement,
Prof. Sheila Embleton, MSRC
Présidente, académie des arts, des lettres et des sciences humaines