Vous êtes ici

Remarques de la nouvelle présidente

Bonjour. Je vous écris depuis la province de Terre-Neuve-et-Labrador, les terres ancestrales des Mi'kmaq et des Beothuk sur l'île de Terre-Neuve, ainsi que les terres ancestrales des Inuits du Nunatsiavut et du NunatuKavut et des Innus de Nitassinan au Labrador. J'ai pris la relève de la présidente sortante, Janine Brodie, au poste de présidente de l'académie des sciences sociales de la SRC (académie II) après l’événement « Célébrons l'excellence et l'engagement » (COEE) qui s’est déroulé à Calgary du 23 au 26 novembre 2022. En tant que présidente, je contribue à organiser et à superviser les processus de sélection des membres et des lauréats de distinctions. Je siège également au sein du conseil et du conseil d'administration de la SRC.

En prenant mes fonctions, je tiens d'abord à remercier Janine Brodie pour sa direction active et engagée de l'académie et pour son travail avec le conseil et le conseil d’administration de la SRC entre 2019 et 2022. L'académie se réjouit de son soutien continu dans son rôle de présidente sortante au cours de la prochaine année. Je remercie également Linda Cardinal, secrétaire de l'académie II, ainsi que les présidents des comités de sélection des membres de l'académie II en 2022 (Ken Coates - Division I et Sébastien Grammond - Division II), les membres des comités de sélection et Christopher Dragan de la maison Walter. Leur travail et leurs conseils ont été essentiels au processus de sélection des membres et des lauréats de distinctions de l'académie en 2022 et, pour la plupart, ce travail se poursuit en 2023.

Ensuite, j'aimerais rappeler les contributions exceptionnelles des autres présidents sortants de la SRC, notamment Jeremy McNeil (ancien président de la SRC), Julia Wright (ancienne présidente de l'académie des arts, des lettres et des sciences humaines - académie I), John Smol (ancien président de l'académie des sciences - académie III) et Karly Kehoe (ancienne présidente du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science). La qualité et l'importance de leurs contributions à la SRC, ainsi que celles de Janine Brodie, étaient évidentes dans les discussions animées et le haut niveau d'engagement des membres de la SRC lors de la COEE de novembre. L'excellent nouveau plan stratégique de la SRC, les contributions significatives de la SRC en matière de politique relative à la COVID-19, ainsi que le travail important du groupe de travail sur la vérité et la réconciliation de la SRC et celui du comité des membres de la SRC sont autant de preuves de la force de leur leadership. Ils méritent nos remerciements collectifs.

Troisièmement, permettez-moi de souhaiter la bienvenue à Alain Gagnon, le nouveau président de la SRC. Alain s’est engagé depuis longtemps avec la SRC, notamment en tant qu'ancien président de l'académie des sciences sociales. Les autres nouveaux présidents sont Sheila Embleton, académie I, Michel Tremblay, académie III, et Frank Deer, Collège. Je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec ces nouveaux présidents, les autres membres du conseil et du conseil d’administration, ainsi qu'avec le personnel de la Maison Walter de la SRC au cours des prochaines années.

Lors du dernier recensement, l'académie des sciences sociales comptait près de 600 membres exceptionnels provenant de nombreuses disciplines et de partout au Canada. Ce nombre inclut les 26 nouveaux membres élus au sein de l’académie en 2022. De nombreux membres du Collège ont également des antécédents dans le domaine des sciences sociales, y compris plusieurs des 54 nouveaux membres arrivés en 2022. Je tiens à féliciter tous les nouveaux membres de l'académie et les membres du Collège issus des sciences sociales qui ont été intronisés à la SRC en novembre 2022. Permettez-moi également de féliciter les lauréats des prix en sciences sociales de la SRC en 2022, notamment Michelle Lonergan, Jane Jenson, Kimberley Brownlee, Valerie Oosterveld et Christopher Alcantra.

En prenant mes nouvelles fonctions, j'ai eu l'occasion d'examiner la liste des membres de l'académie II et leurs brèves biographies. Ensemble, ils témoignent de la force des sciences sociales au Canada et constituent un atout considérable pour nos universités et pour la communauté en général. J'ai accepté la nomination au poste de présidente de l'académie II en partie parce que j'ai été inspirée par le travail effectué par la SRC en réponse à la COVID-19. L'impressionnante mobilisation de l'expertise de nombreuses disciplines en réponse à la pandémie, dont j'avais une certaine connaissance, mais dans laquelle je ne collaborais pas, m'a semblé extrêmement prometteuse. J'ai eu l'impression que cela démontrait le réel potentiel de la SRC et de ses membres à non seulement évaluer et célébrer l'excellence, mais aussi, conformément à son mandat, à mobiliser l'excellence et l'expertise adéquate au sein et au-delà de ses propres membres en réponse aux grands défis canadiens et mondiaux. Les travaux du groupe de travail sur la COVID-19 et des sous-groupes de travail ont jeté les bases de futures actions de ce type liées aux politiques.

En se basant sur le nouveau plan stratégique, la SRC utilise maintenant la même approche de gouvernance en mettant sur pied un groupe de travail sur « Une seule santé », en sollicitant les membres et en encourageant la formation de groupes de travail pour aborder les questions qui relèvent de ce très vaste domaine. Si vous estimez que votre travail est pertinent pour cette réflexion, qui met l'accent sur les interactions entre l'environnement (dans lequel j'inclurais l'environnement bâti), les personnes (y compris les cultures, les institutions et les sociétés) et la santé et le bien-être, et si vous disposez du temps, des ressources et des réseaux nécessaires pour contribuer bénévolement à cette initiative, je vous encourage à le faire.

Je suis en train de lire « L'erreur royale : la SRC et les peuples autochtones », fruit du travail du groupe de travail de la SRC sur la vérité et la réconciliation. Si vous ne l'avez pas lu, je vous invite à le faire. En tant que pionnière blanche privilégiée et du point de vue de la vérité et de la réconciliation, je crois qu'il est important pour nous tous de comprendre en profondeur l'organisation que nous nous sommes engagés à soutenir, y compris sa relation avec le colonialisme, le racisme et la persécution des peuples autochtones au Canada. La SRC doit maintenant relever le défi de trouver des moyens d'aller au-delà des vérités énoncées dans cette collection, et dans tant de recherches en sciences sociales au Canada, pour contribuer à la réconciliation. Comme l'indique le plan stratégique, cette démarche et la mise en œuvre des recommandations publiées dans le rapport du comité des membres de la SRC sur l'équité, la diversité et l'inclusion seront une priorité pour le conseil et le conseil d’administration de la SRC l’année prochaine.

En conclusion, permettez-moi de souhaiter à tous les membres de l'académie II une année 2023 saine, heureuse et productive. J'ai hâte de travailler avec vous et en votre nom sur ces initiatives notamment. Je me réjouis également d'avoir l'occasion d'en apprendre davantage sur l'excellence en sciences sociales au Canada dans de nombreux domaines et disciplines, alors que je supervise le processus de sélection des membres et des prix en sciences sociales et que je participe aux délibérations du conseil et du conseil d’administration de la SRC au cours des trois prochaines années. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, des préoccupations ou des idées concernant le travail de l'académie II au cours de la prochaine année.

Vous pouvez me joindre à l'adresse suivante : bneis@mun.ca.