Présidente de la SRC

Maryse Lassonde - Présidente (2015-2017)

Maryse Lassonde

J'espère que l'été s'est avéré propice pour vous ressourcer. De mon côté, j'ai poursuivi la représentation de la Société royale du Canada auprès de divers organismes. Ainsi, j'ai participé à l'excellente conférence du Commonwealth en Sciences, tenue à Singapour en juin dernier. Cette conférence a, entre autres, permis aux présidents des académies d'élaborer des stratégies de rapprochement entre les divers représentants du Commonwealth. En particulier, la Société Royale de Londres et la Société Royale d'Edimbourg désirent poursuivre les rencontres bilatérales qui ont déjà été amorcées sous l'impulsion de notre Secrétaire aux affaires étrangères, Jeremy McNeil, que je remercie pour le travail extraordinaire qu'il a accompli au cours des dix dernières années.

La représentation internationale de la SRC constitue d’ailleurs l’un des principaux mandats que souhaite développer notre Président élu, Chad Gaffield, conjointement avec la personne qui prendra la relève de Jeremy McNeil en novembre prochain. Le développement international constituera également l’un des piliers de notre nouveau plan stratégique qui devrait voir le jour dès janvier 2018. Parmi les initiatives internationales, l’organisation du G7- Sciences est certes l’une des responsabilités les plus importantes qui incombera à la SRC puisque le Canada recevra en 2018 les représentants des pays du G7, incluant les présidents des académies de ces pays. Le président élu et moi-même travaillons conjointement avec le gouvernement fédéral pour élaborer les thèmes scientifiques qui seront discutés avec nos partenaires du G7.

La participation aux congrès internationaux dépasse toutefois le seul but de représentation de la SRC. Outre les contacts et échanges faits auprès des autres académies, ces rencontres permettent également de mieux nous situer par rapport à des enjeux partagés par l’ensemble de nos partenaires. Ainsi, la sous-représentation des femmes au sein des Académies, et particulièrement les Académies des sciences, est un thème constamment revisité. D’ailleurs, la SRC est partenaire d’un projet soumis pour financement par l’Académie des Sciences d’Afrique du Sud à l’InterAcademy Partnership (IAP) et dont le thème porte justement sur l’analyse de l’inclusion et de la participation des femmes dans les Académies des sciences membres de l’IAP. Toujours sur ce thème, je me permets de vous rappeler la tenue du Gender Summit 11, un congrès international co-organisé par le CRSNG et les Fonds de Recherche du Québec, qui aura lieu au Centre Sheraton Montréal des 6 au 8 novembre prochains. Exceptionnellement, les trois prix Alice Wilson décernés aux étudiantes post-doctorantes sélectionnés par le Collège seront remis en présence de la Ministre Duncan et de la Présidente du Collège, Mme Cynthia Milton, durant ce congrès. J’espère vraiment vous voir tous en grand nombre lors de cet événement.

Au Congrès des sciences du Commonwealth, j’ai pu entendre des conférences concernant l’implication particulière des Académies en diplomatie scientifique. Parmi les présentations faites lors d’une session portant sur la Science, la Société et les Politiques scientifiques, je me dois de souligner le plaidoyer fait par Sir Philip Campbell, Éditeur en chef de la revue et des publications Nature. Celui-ci a incité les Académies à promouvoir l’abandon des CV traditionnels afin de les remplacer par des CV narratifs permettant d’évaluer sans le biais quantitatif des productions scientifiques, la valeur réelle des chercheurs et chercheuses.  Soyez assurés que ce thème sera soumis à l’attention de notre nouveau comité dirigé par Pekka Sinervo et dont le mandat porte sur le rôle que la SRC devrait jouer en diplomatie scientifique.

Enfin, la présidence de la SRC s’accompagne d’une autre responsabilité, soit celle de siéger sur le Conseil consultatif de l’Ordre du Canada. À ce titre, j’ai pu maintes fois constater le succès remporté par plusieurs de nos membres qui ont été élus à l’Ordre du Canada, la plus haute distinction civile au Canada. Six membres de la SRC ont été élus en juillet dernier et parmi ces nominations, permettez-moi de souligner celle de notre Président élu, Chad Gaffield, à titre d’Officier de l’Ordre du Canada. Toutes nos félicitations, Chad, pour cet honneur entièrement mérité!

Août 2017