Avantages à être membre institutionnel

Les communautés de recherche et académiques du Canada font face à de nombreux défis. La concurrence internationale entre les érudits en fait partie. Le coût croissant de la recherche et l’augmentation des financements conditionnels en sont d’autres. L’urgence d’accroître le nombre de jeunes chercheurs, artistes et érudits sans pour autant bénéficier d’un soutien adapté en est encore un autre. L’importance d’encadrer les jeunes chercheurs prometteurs issus des premières nations et de groupes historiquement sous-représentés demeure un objectif essentiel. Relever ces défis est non seulement l’ambition des universités, mais c’est également au centre de la vision et de la mission de la SRC.

Ces dix dernières années, la Société a cherché à élaborer des programmes destinés à relever ces défis en partenariat avec les universités canadiennes. Les grandes lignes du programme des membres institutionnels ont été rédigées afin de proposer de nombreux avantages considérables qui s’ajouteront aux initiatives parallèles prises par les institutions membres.

Ces avantages peuvent être regroupés sous trois grandes catégories :

Reconnaissance nationale et internationale des érudits confirmés et en début de carrière

La concurrence en matière de talent universitaire entre les étudiants, les étudiants de cycles supérieurs, les étudiants postdoctoraux et les professeurs est intense. De nos jours, les universités font face à une concurrence mondiale pour recruter, solliciter et garder les érudits et artistes les plus talentueux. La mobilité du talent s’étant accrue, les universités ont besoin d’une panoplie d’outils afin de garantir le soutien qu’elles apportent à leur communauté de chercheurs et d’artistes. Bien que le budget alloué à la recherche et le soutien des laboratoires fassent partie intégrante de ces efforts, la reconnaissance des réalisations et la reconnaissance continue des contributions universitaires jouent également un rôle central. Le programme des membres institutionnels de la SRC offre aux universités diverses possibilités de soutenir les travaux de leurs érudits, artistes et scientifiques les plus talentueux.

Programmes sur les campus et communautaires

Dans l’ère des médias sociaux, le défi commun auquel font face les universités est d’organiser sur leur campus des programmes ambitieux ayant une visibilité locale et nationale. Les universités sont également chargées de créer des programmes qui promeuvent des thèmes liés à leurs projets stratégiques de croissance et de recherche dans un contexte interdisciplinaire. Toujours en termes d’avantages, les membres institutionnels ont la possibilité de participer à l’un ou à plusieurs des colloques et conférences majeurs de la SRC. Actuellement, la Société organise sept grands types d’événements en collaboration avec les membres institutionnels qui bénéficient d’une visibilité nationale : Série de conférences du Gouverneur général, Conférences et panels sur les campus, Conférences et conséquences sur les politiques régionales, Programmes et colloques internationaux, Réunions régionales, Création de groupes d’experts, et Événements spéciaux.

Représentation et leadership

Ces 130 dernières années, la SRC a travaillé en étroite collaboration avec les organismes, institutions et associations qui partagent son engagement visant à promouvoir et à reconnaître la recherche et les réussites savantes. La plupart du temps, il s’agissait de relations spéciales qui étaient entretenues grâce aux relations personnelles entre les directeurs de ces institutions. Avec la dynamique changeante de la recherche et les évolutions en termes de collaboration entre la SRC et les universités, un mécanisme plus structuré de représentation des membres institutionnels était nécessaire. Depuis la création du programme des membres institutionnels en 2005, l’objectif est d’offrir aux universités des occasions appréciables de participer activement à la supervision et à la gouvernance de la Société. Par exemple, les statuts de la SRC confèrent aux membres institutionnels le droit d’être représentés au sein du Conseil et du Comité exécutif de la Société. Plus récemment, un groupe de travail sur les membres institutionnels a également été créé afin d’étudier tous les aspects du programme des membres institutionnels. Enfin, les membres institutionnels ont une influence directe sur la prise de décisions stratégiques et sur les organes qui élaborent la politique de la Société royale du Canada.