SOMMET SUR LA PÉRENNITÉ DE L’ARCTIQUE

Date: 
Mercredi, mai 23, 2018 - 08:00 to Jeudi, mai 24, 2018 - 19:00
Lieu: 
PALAIS DES CONGRÈS, MONTREAL, QUÉBEC

Dans le cadre des Sommets de la Recherche du G7 organisés tout au long de l’année 2018, le Sommet sur la pérennité de l’Arctique se déroulera les 23 et 24 mai au Palais des Congrès de Montréal. Le Sommet a pour objectif de rassembler les leaders nationaux et internationaux en vue de dessiner l’avenir de la pérennité de l’Arctique et de dynamiser la déclaration rédigée par les Académies des sciences du G7, intitulée : « L’Arctique : la pérennité des communautés nordiques dans le contexte de systèmes océaniques en mutation. »

Le 23 mai, le Conseil international pour la science (ICSU) et Future Earth entameront le programme en fournissant une perspective mondiale et passeront ensuite le relais au Président d’Inuit Tapiriit Kanatami, Natan Obed (invité), qui décrira les conséquences du changement climatique sur les Inuits au Canada et exposera le programme émergent de recherche sur l’Arctique, qui inclut toutes les formes de savoir – naturel, social et autochtone. Les océans influencent fortement le climat ; ces conséquences – biophysiques et socio-économiques – seront développées dans la matinée du 1er jour.

L’après-midi, un groupe d’experts examinera les manières dont l’environnement naturel exige une collaboration plus étroite – entre les pays, entre les cultures et entre les disciplines. Le 1er jour se clôturera par la conférence Romanowski de la Société royale du Canada. Faisant suite à la mise en contexte élaborée la veille, le 2e jour portera son attention sur l’avenir.

En établissant le bilan de l’héritage scientifique de l’Arctique, le 2e jour exposera les voix des étudiants et des scientifiques qui façonnent les moyens de répondre, tous ensemble, aux défis impérieux à relever dans l’Arctique par l’éducation, la formation et la préparation des futures générations de science et de scientifiques.

La matinée débutera par une conférence commémorative Rutherford pour se porter par la suite sur la capacité de formation et l’accessibilité de la science. Les voix des étudiants seront mises à l’honneur durant l’après-midi, ainsi que celles de représentants d’agences qui jouent un rôle de leader par rapport à la science et à ses applications en Arctique. La journée se clôturera par une conférence soulignant l’interconnectivité de l’Arctique et une remise formelle de la déclaration du G7 sur l’Arctique au Gouvernement canadien.

Programme