You are here

A word from the President - August 2018 
(le français suit) 

Dear RSC-Academy of Science colleagues,                         

I hope your summer has started well, and that you have lined up some fun activities besides shaping our future with your scholarly work.

I am very happy to announce that the Quebec Chapter of the Royal Society of Canada (Chapitre Québec de la Société Royale du Canada) was established on April 13 during an event held at the University of Québec at Montréal. We also used this historic moment to welcome, again the new inductees from Quebec. The breakfast meeting was followed by a roundtable discussion on potentials and collaborations to be explored within Quebec and Canada.

The RSC-AS participated in the summits of the Academies of Science of the G7 countries which were held between March 19 and May 24. The summit started with a symposium on “Advancing Gender Equity in Research” in Ottawa.  Discussions focused on the status of access of girls to education, equity at the workplace, as well as sexual and reproductive health.  A roadmap to enhance this important reality was adopted. An engagement paper has been published and is available here. The next summit was on April 26, and was focused on shaping our digital future. The importance of inclusion, access, a comprehensive educational plan, ethics, human values, employment, and training in achieving a digital future that is secure and available to all was acknowledged. The next meeting was a student-organized summit conference held at McGill University and at the OMNI Hotel in Montreal from May 16 to 17, and was focused on increasing public/student knowledge about the Arctic, and the roles of multinational cooperations and diplomacy in bringing Canada’s advances in science to the world. More importantly, the roles of students and young scientists in science diplomacy were highlighted. The last summit conference (May 23-24) was on Arctic sustainability for stemming climate change in the Arctic. It was agreed that there is a need for an evidence-based decision-making tool developed through research cooperation, individual training, collaborative databases, and in-situ monitoring. The joint statements of the Academies of Science of the G7 countries detailed comprehensive resolutions from the summit conferences on Arctic sustainability and on shaping our digital future can be read here.

As promised, I am including in this newsletter the excerpts/papers of three of the 2017 inductees that were  presented at The Innovative Café at our AGM in November 2017. Two of the articles are very timely with respect to one of the topics of the science statements of the G7 Academies of Science on digital future. Shohini Ghose writes about the Quantum Information Revolution and what it means for us. Shohini breaks down the complexity of quantum information in lay terms and provides a context to explain how it is shaping our future. Please read the full article here. Barry Sanders takes the explanation of Quantum Information forward with illustrations of how the theory of quantum information is used to explain natural phenomena and to design systems. You will find the illustrations of the Schrödinger’s famous cat paradox particularly interesting! Please read the full article here. Understanding our past allows us to understand the present, therefore as the earth is changing with these technologies, we must not forget to continue our quest to understand its history and that’s what the last article by Kurt Konhauser focuses on. Kurt explains how his research uses information on trace elements and isotopic data from sedimentary rocks to get insight into evolutionary patterns. The transcript for Kurt’s presentation can be found here.

Until next time, I would like to wish you an excellent and productive summer!

Yours in RSC-AS,

Vijaya Raghavan
President

***

Chers et chères collègues de la SRC et de l’académie des sciences,

J’espère que votre été a bien commencé et que vous avez pu programmer quelques activités amusantes tout en bâtissant notre avenir grâce à vos travaux de recherche.

Je suis heureux d’annoncer que le Chapitre Québec de la Société royale du Canada fut établi le 13 avril au cours d’un événement organisé à l’Université du Québec à Montréal. Ce moment historique fut également l’occasion d’accueillir à nouveau les nouveaux membres issus du Québec. Le déjeuner fut suivi d’une table ronde abordant les possibilités de collaboration au sein du Québec et au Canada.

L’académie des sciences de la SRC a participé aux Sommets des Académies des sciences des pays du G7 qui se sont tenus du 19 mars au 24 mai. Ils ont débuté par une conférence à Ottawa sur la “ Promotion de la représentativité des femmes dans la recherche ”. Les discussions ont porté sur l’accès des filles à l’éducation, l’équité au travail, ainsi que sur la santé sexuelle et reproductive. Un plan d’action visant à améliorer cette réalité a été adopté. Un document de mobilisation a été publié et est consultable via ce lienLe second sommet s’est tenu le 26 avril et portait sur notre avenir numérique. L'inclusion, l’accès, un plan éducatif global, l’éthique, les valeurs humaines, l’emploi et la formation ont été reconnus comme des éléments importants pour façonner un avenir numérique sécuritaire et accessible à tous. Une autre rencontre, organisée par des étudiants sous la forme d’une conférence, fut organisée à la McGill University et à l’hôtel OMNI à Montréal du 16 au 17 mai. La conférence portait sur l’amélioration des connaissances du public et des étudiants en ce qui concerne l’Arctique et sur le rôle des coopérations multinationales et de la diplomatie dans la promotion des avancées scientifiques canadiennes dans le monde. En outre, le rôle des étudiants et de la génération émergente de scientifiques dans la diplomatie fut souligné. Le dernier Sommet (du 23 au 24 mai) portait sur la pérennité de l’Arctique en vue de réguler le changement climatique en Arctique. Un consensus fut obtenu quant au besoin d’un outil décisionnel fondé sur des informations probantes et développé grâce à la coopération en matière de recherche, à la formation individuelle, aux bases de données collaboratives et au contrôle sur le terrain. Les déclarations conjointes des Académies des sciences des pays du G7 fournissent des solutions globales pour la pérennité de l’Arctique et pour la construction de notre avenir numérique ; elles sont consultables ici.

Comme promis, j’inclus dans ce bulletin les articles scientifiques de trois des nouveaux membres 2017 qui avaient fait une présentation lors du Café Innovant pendant notre AGA en novembre 2017. Deux des articles tombent à point nommé avec l’un des sujets des déclarations scientifiques des Académies des sciences du G7 sur l’avenir numérique. Shohini Ghose aborde la révolution de l’information quantique et sa signification pour nous. Shohini vulgarise l’information quantique et décrit le contexte permettant d’expliquer comment elle façonne notre avenir. Veuillez lire l’article dans son intégralité ici. Barry Sander pousse l’explication de l’information quantique plus loin en démontrant comment la théorie de l’information quantique est utilisée pour expliquer des phénomènes naturels et pour concevoir des systèmes. Les illustrations du célèbre chat de Schrödinger sont particulièrement intéressantes ! Veuillez lire l’article dans son intégralité ici (hyperlink).  Comprendre notre histoire nous permet de comprendre le présent. Ainsi, étant donné que la terre est en train de changer avec ces technologies, nous ne devons pas oublier de poursuivre notre quête de compréhension du passé. Le dernier article, rédigé par Kurt Konhauser, porte sur cette thématique. Kurt explique comment ses recherches utilisent les informations relatives aux oligoéléments et aux données isotopiques issues des roches sédimentaires pour comprendre les schémas de l’évolution. La transcription de la présentation de Kurt est disponible ici.

À la prochaine et je vous souhaite un excellent été productif !

Assurément vôtre à l’académie des sciences de la SRC,

Vijaya Raghavan
Président